Actualités — August 18, 2017

Académie JCI : Qui change le monde ?

Par : Mohammad Hijazi

« L'Académie JCI est la meilleure expérience JCI que vous puissiez avoir » est une déclaration que j'ai souvent entendue venant des anciens présidents nationaux JCI. J’ai aussi entendu : « Ce sera probablement l'une des meilleures expériences de votre vie. »

Et en effet, c’était, sans aucun doute, aussi mémorable qu'ils l’avaient décrit. Je n'ai jamais imaginé que l'on puisse créer autant de souvenirs, apprendre autant de leçons ou se faire autant d'amis en l'espace de 10 jours.

Le mois dernier, j'ai eu le plaisir de participer à l'Académie JCI 2017 à Kumamoto, au Japon. L'Académie JCI est un événement annuel qui se déroule chaque année dans une ville japonaise différente où les présidents et dirigeants nationaux des JCI sont invités à une académie d'autonomisation pour les préparer à devenir des futurs leaders. Cette année, nous avons célébré la 30ème Académie JCI, où trois décennies d'évolution et de connaissance ont abouti à une expérience merveilleuse pour toutes les personnes impliquées. Sous le slogan « Qui change le monde ? C'est nous ! », la JCI Japon a préparé un programme intensif avec Lars Hajslund, ancien président de la JCI et responsable du déroulement de l'Académie. Cette Académie était également une occasion spéciale car elle incluait le Président sortant JCI Paschal Dike et le Vice-Président Exécutif JCI Boydee Dizon venus en tant que formateurs, ce qui nous a permis de mieux comprendre le leadership de JCI. Nous avons appris tellement de leçons et nous avons si peu de temps pour en parler. C'était vraiment une semaine et demie extraordinaire, dont je décrirai les points culminants.

Dans le cadre du programme, nous avons été invités avant le début de l'événement par une famille japonaise à passer un week-end chez eux chez eux à Kumamoto. Chaque délégué international avait été assigné à une famille différente qui l’a emmené après une cérémonie d'introduction. J'ai eu la chance d'être accueilli par les Yonemuras, une famille charmante avec de jeunes parents, une fille et un fils adorables et qui vivent dans une banlieue de Kumamoto. Comme beaucoup d'autres familles de la région, ils parlaient à peine l'anglais, ce qui rendait l'expérience encore plus intéressante. En communiquant avec l’aide de Google Traduction – je suis si reconnaissant pour cette invention - et la langue des signes, nous avons non seulement pu parler des nécessités de la vie quotidienne, mais aussi tenir des conversations profondes et significatives. Même si ce n'était pas mon premier voyage au Japon, je sens qu'avec eux, j'ai été initié aux coutumes japonaises traditionnelles, y compris les superbes repas cuisinés à la maison ! Ils m'ont vraiment traité comme un membre de la famille et sont allés au-delà de ce qui se fait normalement pour faire en sorte que je me sente comme chez moi. Ils étaient également très heureux d'apprendre des choses sur mon pays d'origine, le Liban, et d'essayer un échantillon de sa nourriture qui, pour eux, devait sembler venir d’une terre exotique et lointaine ! Je sens vraiment qu'ils sont maintenant ma deuxième famille et j'espère revenir bientôt.

Un autre point fort du programme est l'expérience de l'école élémentaire japonaise, cette année, nous avons eu la chance non seulement de passer un jour (ce qui est typique des Académies passées), mais de passer au total deux jours dans différentes écoles pour profiter de cette expérience culturelle unique. Nous avons d'abord assisté à une journée d'école où les professeurs et les élèves nous ont accueillis avec une cérémonie méticuleusement chorégraphiée. Après cela, nous avons rejoint les élèves dans leur cours de gymnastique où nous avons été initiés aux jeux japonais traditionnels et où nous avons participé à quelques jeux de dodgeball - ce qui me prouve une fois de plus que je n'excelle pas dans le sport, même contre des jeunes de 9 ans. Nous avons également été invités dans la salle de classe où chacun de nous a fait une courte présentation sur son pays respectif - les enfants ont été fascinés par les différentes cultures. Pourtant, la rencontre la plus fascinante que nous avons faite s’est déroulée pendant le déjeuner et le temps du nettoyage. En effet, les écoliers japonais apprennent la notion de responsabilité en prenant soin de la plupart des tâches de l'école, depuis servir de la nourriture, en passant par nettoyer les salles de classe jusqu’à frotter les toilettes. Nous avons eu l'occasion de discuter avec les enfants de leurs espoirs et de leurs rêves ainsi que de nos différences et traditions culturelles respectives. Ensuite, nous les avons rejoints pendant qu'ils nettoyaient leurs salles de classe avec une régularité de métronome, un spectacle très envoûtant.

Notre deuxième jour avec les enfants du primaire consistait en un jour d’harmonie dans la nature. Le comité de l'Académie JCI avait organisé pour nous une tentative de battre le record du monde Guinness du plus grand nombre de nationalités participant à un cours de danse. Plus de 77 nationalités ont interprété la Chanson Kumamoto avec toute l'école primaire japonaise ; la seule façon dont je peux décrire cette expérience est qu’elle semblait magique – de la magie avec beaucoup de sueur ! Nous avons même été présentés dans des médias japonais tels que des reportages télévisés et des Articles de presse.

Nous avions déjà pu faire l'expérience de tout cela alors que je n'ai même pas encore commencé à parler de la formation officielle de l'Académie ! La meilleure façon de décrire cela est de en disant que j’ai été une fois de plus placé dans une position qui se situait hors de ma zone de confort ! Cela a commencé par le fait d’être en groupe avec des colocataires japonais qui parfois parlent anglais et parfois ne parlent pas anglais, puis cela a continué par le fait d’être assigné à une équipe avec laquelle vous êtes censé travailler et faire des présentations (certains membres de mon équipe ne parlaient que l'espagnol, le coréen ou le japonais). Tout cela a conduit à un début de semaine remplis de moments hilarants et émotionnels chargés de diversité culturelle. La vie au côté de mon équipe (l’Équipe H) pendant une semaine où nous avons été ensemble tout le temps - pour manger, faire la fête, dormir et respirer ensemble - nous a transformé en une grande famille multiculturelle et multilingue. Une semaine d'entraînement intensif et de travail en groupe ne se déroule pas sans quelques frustrations, embarras, émotions aux larmes et beaucoup d'anxiété de séparation. Au cours de notre dernière nuit, le nombre de câlins reçus et de larmes a surpassé tous ceux des meilleurs amis en train de se quitter peuvent se donner.

Je n'entrerai pas dans les détails sur le programme officiel pour laisser un peu de mystère aux futurs délégués de l'Académie JCI, mais je partagerai les meilleures leçons que j'ai apprises ci-dessous.

1. Vous n'apprendrez rien de nouveau si vous restez dans votre zone de confort. Ce sera parfois difficile d’en sortir, mais ça en vaut vraiment la peine.

2. La peur est une illusion. Dès que vous la surmonterez, vous devenez plus puissant et pouvez réaliser ce que vous pensiez être impossible. Que diriez-vous de sauter sur un tas de verre brisé ? « Le courage n'est pas l'absence de peur. C'est la capacité d'agir en présence de la peur ».

4. Les barrières linguistiques peuvent être surmontées facilement, surtout de nos jours. Ne laissez pas le fait qu’elles ne parlent pas votre langue être un obstacle pour rencontrer et faire la connaissance de nouvelles personnes.

5. Une tâche peut être faite de plusieurs façons différentes et chacune de ces façons peut être la bonne.

6. Chaque fois que vous êtes en colère ou frustré, soyez patient et pensez à vous-même : « en ce moment, j'apprends. Je ne sais peut-être pas bien exactement ce que je fais, mais définitivement j'apprends.

7. L'amour transcende la langue, la culture, l'âge, la nationalité, le genre et l'orientation. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point il est étonnant de donner de l'amour (ou des « diamants ») chez des inconnus ou des connaissances et d’en recevoir.

8.  Le stylo est plus puissant que l'épée et si vous le laissez courir, vous serez surpris des idées créatives que vous allez trouver.

9. Plusieurs fois, vous allez devoir être un leader et guider les gens sur la bonne voie. Pourtant, la marque d'un grand leader est aussi de savoir quand suivre les autres.

10. Il est gratifiant d'emprunter le chemin qui n'a pas encore été parcouru, mais parfois, suivre les instructions de ceux qui sont plus expérimentés et pratiquer leur façon peut être encore plus gratifiant.

11. Ne considérez pas les personnes qui travaillent sur des idées/projets/objectifs similaires comme des concurrents. En vous soutenant les uns les autres, vos réalisations seront meilleures et plus impressionnantes.

Je m'attendais à ce que l'Académie JCI me donne des informations sur la direction de mon Organisation JCI Nationale, et - ne vous y trompez pas - cela a été le cas ; cependant, cela m'a aussi procuré beaucoup plus que cela. Cela m'a appris des leçons de vie essentielles qui ont changé ma vie, mes croyances, mon comportement et ma façon de penser. Cela m'a donné des amis partout dans le monde dont beaucoup sont maintenant très chers à mon cœur, et venant de pays dont je ne connaissais même pas l’existence ! Cela m'a tellement encouragé à sortir de ma zone de confort que revenir en arrière maintenant me semble étrange. Cela m'a montré ce qui ressemblait à une perspective globale différente et m'a aussi fait réfléchir à des idées auxquelles je n'avais jamais pensé auparavant. Mon conseil pour tous les membres JCI est de travailler dur tout en responsabilisant leur communauté au sein de leurs organisations locales et nationales respectives ; on espère que ce dévouement leur permettra également d'être sélectionnés pour assister à l'Académie JCI au Japon, parce que cela vaut bien la peine de tout le dur travail et de tout l’engagement fourni.

--

Mohammad Hijazi est consultant et formateur en communication internationale. Son travail se concentre sur le marketing, les relations publiques et les médias sociaux. Il occupe actuellement les postes de Vice-Président National pour 2017 pour le recrutement et la sensibilisation et de Vice-Président National 2017 à la JCI Liban. Suivez Mohammad sur son blog, Instagram, Twitter & LinkedIn.

Partager cet article
Donnez
Soutenez notre impact! Les dons financent de nombreux projets nationaux et internationaux contribuant à la formation, au développement et à des changements durables et positifs à travers le monde.